Volkswagen : un emploi sur quatre menacé ?

Il y a 5 jours 13

Florent Ferrière

 un emploi sur quatre menacé ?

Selon son patron, une restructuration de Volkswagen pourrait entraîner la suppression de 30 000 postes.

La course à l'électrification bouscule Volkswagen. Selon le média allemand Handelsblatt, Herbert Diess, patron de la marque, n'a pas hésité à évoquer "ses craintes pour l'avenir de l'entreprise" lors d'une réunion du conseil de surveillance, qui a eu lieu fin septembre.

Selon Handelsblatt, Herbet Diess a alerté sur les coûts de fonctionnement trop élevés de VW face à la concurrence, notamment Tesla, qui est en train de finaliser son usine européenne, implantée à Berlin. Au point qu'avec un traitement de choc, "la restructuration de Volkswagen pourrait menacer un poste sur quatre" et "une suppression de jusqu'à 30 000 emplois est possible".

Une source de l'AFP a toutefois nuancé cela, expliquant qu'Herbert Diess a exposé "des spéculations sur un scénario extrême". Le patron aurait ainsi souligné l'importance de faire les changements nécessaires rapidement pour éviter une telle conséquence. D'ailleurs, un porte-parole d'Herbert Diess a réagi : "De manière générale, une suppression de 30 000 emplois est absurde".

L'un des chantiers prioritaires est la refonte de l'usine de Wolfsburg, liée au lancement du projet Trinity, une nouvelle génération de véhicules électriques, qui donnera d'abord naissance à une grande berline plutôt haut de gamme en 2026. La restructuration de VW sera à l'ordre du jour d'une réunion du comité d'entreprise le 12 novembre.

Lire la Suite de l'Article