Les grandes entreprises françaises misent sur les camions à hydrogène

Il y a 6 jours 9

Audric Doche

Les grandes entreprises françaises misent sur les camions à hydrogène

L'équipementier automobile Faurecia et le spécialiste de l'énergie Air Liquide viennent d'annoncer la signature d'un accord pour le développement des camions à hydrogène, alors qu'Emmanuel Macron lance un grand plan d'investissements pour cette énergie.

Cela n'aura pas tardé. Alors que le président Emmanuel Macron a annoncé un grand plan d'investissements pour la France de demain, avec une enveloppe de 30 milliards d'euros, en partie pour le développement de la filière hydrogène.

Une énergie bien plus adaptée au transport lourd qu'aux déplacements particuliers à bord de véhicules légers pour une raison simple : l'encombrement des réservoirs. Ce qui ne pose évidemment pas problème sur un poids lourd, naturellement taillé pour l'hydrogène, et beaucoup moins pour les batteries. De plus en plus de grands groupes prennent cette direction en scindant électrique à hydrogène pour les camions, et électrique à batterie pour les véhicules légers.

Aujourd'hui, Air Liquide et Faurecia annoncent un "accord de développement" pour accélérer l'utilisation d'hydrogène pour les poids lourds. Faurecia et Air Liquide prévoient qu'en 2030, 2,5 millions de véhicules à hydrogène seront produits, dont 20 % de poids lourds qui couvriraient 60 % des "besoins du marché de la mobilité".

L'industrie du poids lourd arrive aujourd'hui à une croisée des chemins : certains constructeurs ont fait le choix de l'électrique à batterie, malgré la contrainte du poids énorme de ces dernières pour assurer une autonomie suffisante. L'autre voie, celle de l'hydrogène, comporte elle aussi encore de nombreuses contraintes : production de l'énergie, distribution quasiment absente, technologie coûteuse.

Lire la Suite de l'Article