Essai - BMW i4 : la plus dynamique des BMW électriques

Il y a 5 jours 15

Olivier Pagès

BMW continue de densifier sa gamme électrique. Après les SUV, le constructeur munichois s’attaque aujourd’hui à l’univers des berlines avec la i4. Un modèle familial qui va être le premier à recevoir le fameux blason M dans sa version la plus puissante. S’agit-il d’un sacrilège ? Réponse avec l’essai de la i4 M50.

 la plus dynamique des BMW électriques

 EN BREF

Berline familiale

100 % électrique

Premier modèle électrique M

À partir de 59 700 €

A y regarder de plus près une berline électrique signée BMW n’est pas une nouveauté en soit puisque la première date de 2013. Il s’agissait de la i3 et cette dernière - qui est une pionnière chez le constructeur munichois - est encore aujourd’hui au catalogue. Une vraie curiosité. BMW qui a entamé en 2020 la seconde phase de son électrification par les SUV (iX3 et iX) s’attaque maintenant aux berlines avec dans le viseur la Tesla Model 3.

Que ce soit à l'avant ou l'arrière, la i4 ne manque pas de personnalité.

Pour sa i4, BMW a décidé d’appliquer la même recette que pour l’iX3 à savoir qu'elle ressemble presque trait pour trait à sa cousine, la nouvelle Série 4 Gran Coupé. Rien à voir avec le iX qui dispose d’un design qui lui est propre. On retrouve donc logiquement les principaux attributs esthétiques de la famille Série 4 (coupés et cabriolet), avec notamment au niveau de la face avant son énorme calandre composée des deux haricots qui a fait tant parlé. Mais, attention, véhicule électrique oblige, celle-ci est totalement fermée.

Malgré la calandre imposante, les lignes sont toujours très élégantes.Malgré la calandre imposante, les lignes sont toujours très élégantes.

Comme sur la première génération de Série 4 Gran Coupé, les lignes font preuve d’une belle harmonie et d’un indéniable côté statutaire. Elles n’en oublient pas pour autant le dynamisme et respectent parfaitement les codes de la berline allemande avec un long capot. Très proches, les i4 et Série 4 divergent notamment par quelques détails en particulier au niveau des boucliers avant et arrière avec bien évidemment l’absence de sorties d’échappement qui entraîne l’introduction d’un nouveau diffuseur arrière. Notre version M50 reçoit pour sa part un kit carrosserie dédié avec quelques détails spécifiques notamment des élargisseurs d’ailes et des jantes 20 pouces du meilleur effet, qui apportent un gain de sportivité et d’attraction à notre berline.

La planche de bord est très originale avec notamment une double dalle numérique courbée avec un écran de 12,3 pouces et un pour le multimédia de 14,9 pouces.La planche de bord est très originale avec notamment une double dalle numérique courbée avec un écran de 12,3 pouces et un pour le multimédia de 14,9 pouces.

Dans l’habitacle, la i4 reprend l’instrumentation du iX qui se compose d’une double dalle numérique courbée. L’écran face au conducteur mesure 12,3 pouces tandis que celui du multimédia atteint 14,9 pouces. Ce dernier hérite pour l’occasion d'un nouveau système d’exploitation qui le rend particulièrement fluide et agréable à utiliser. Cette nouvelle planche de bord entraîne une organisation inédite avec la disparition de nombreux boutons comme par exemple ceux de la climatisation, qui est désormais uniquement accessible par l’écran. L’ensemble est indéniablement plus épuré et moderne. BMW comble ainsi son retard en matière de design intérieur par rapport à certains de ses rivaux premium. La qualité des matériaux est habituelle chez BMW, c’est-à-dire de très bon niveau.

Pour ce qui est des aspects pratiques, le bilan est moyen. Malgré une longueur de 4,78 m, l’habitabilité arrière n’est pas extraordinaire. Ainsi, les passagers seront bien installés mais devront composer avec un imposant tunnel de transmission dont la présence peut sembler étonnante pour un véhicule électrique. C’est toutefois logique puisque cette i4 partage sa plateforme avec la nouvelle Série 4 Gran coupé, disponible uniquement en thermique. Attention également à la garde au toit qui peut se révéler juste pour les personnes mesurant plus de 1,85 m. Le coffre, pour sa part, offre une contenance oscillant entre 470 et 1 290 litres, ce qui est intéressant pour un véhicule électrique.

Chiffres clés *

Longueur : NaN m Largeur : NC Hauteur : NaN m Nombre de places : 5 places Volume du coffre : 470 l / 1 290 l Boite de vitesse : NC Carburant : NC Taux d'émission de CO2 : NC Malus : NC Date de commercialisation du modèle : Juin 2021

* A titre d'exemple pour la version M50 544 M SPORT BVA8.

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

Photos (14)

En savoir plus sur : Bmw I4

Image d'illustration de l'articleArticle vidéo13,1 /20

Image d'illustration de l'article13,3 /20

Image d'illustration de l'article14 /20

Image d'illustration de l'article14 /20

Image d'illustration de l'articleArticle vidéo16 /20

Lire la Suite de l'Article