En Italie, Stellantis prend le virage de l’électrique

Il y a 5 jours 13

Stellantis va réorganiser sa production italienne dans les trois prochaines années. L’objectif est notamment d’augmenter l’efficacité et le rendement de ses usines.

Anciennement Fiat Chrysler Automobiles (FCA), la partie italienne de Stellantis évolue. Le groupe a décidé de repenser la production de ses véhicules à Turin et va déplacer une ligne de production. Cette dernière, qui se situe actuellement dans l’usine de Grugliasco, va ainsi rejoindre le site de Mirafiori. Les deux usines font partie des infrastructures piémontaises de Stellantis, qui veut n’en conserver qu’une seule.

L’usine de Mirafiori fabrique déjà la nouvelle Fiat 500 électrique, et se chargera à terme de la conception d’une nouvelle plateforme. C’est sur cette dernière que reposeront notamment les futures berlines électriques Maserati.

À terme, l’objectif est de fermer complètement le site Fiat de Grugliasco, sans pour autant impacter les 1 100 emplois qu’elle abrite. L’intégralité des employés auront une place sur la nouvelle ligne de production de Mirafiori.

Ce site deviendra ainsi le centre névralgique de la voiture électrique pour Stellantis à Turin. Outre une meilleure efficacité dans la production, Stellantis veut aussi réduire les coûts, assez élevés à cause de ce dispositif.

Ce plan devrait rapidement recevoir l’aval du groupe. La direction l’a en tout cas présenté aux syndicats, et il se déroulera en plusieurs phases entre 2022 et 2024.

Lire la Suite de l'Article