in

Lexus : Akio Toyoda rejoue la publicité « Champagne » du lancement de la LS 400

fête ses 30 ans d’existence et de succès.
Aussi cela a donné une idée à la division luxe de mais aussi au patron du groupe , Akio Toyoda, celle de recréer et de rejouer la publicité de lancement de la marque Lexus et de la grande LS 400 sur le marché américain en 1990.

Champagne !

Lorsque la LS 400 arrive sur le marché nord américain, la berline de luxe japonaise, fruit de presqu’une décennie de travail et de développement, s’annonce comme une concurrente redoutable pour les marques automobiles américaines en pleine déconfiture mais aussi face aux allemandes pourtant réputées et très technologiques.
A la fin de l’année 1989, Lexus compte 81 concessionnaires sur le sol des Etats Unis et un modèle. Le challenge est énorme pour la nouvelle marque qui va pourtant parvenir à s’implanter solidement en Amérique du nord.

La Lexus LS 400 avance alors avec une allure statutaire, une partie chassis évoluée, une mécanique performante, une belle finition et… un grand confort.
C’est cet argument que met alors Lexus en avant pour séduire la clientèle américaine.
Dans une des premières vidéos de promo de sa nouvelle auto, Lexus montre le confort et l’absence de vibrations en utilisant des coupes à Champagne empilées sur le capot avant le démarrage du V8…

En 2020, c’est le patron de la Toyota Motor Corporation qui s’y colle et rejoue la scène avec la Lexus LS 500 afin de vérifier si les berlines de luxe japonaises sont toujours aussi bien amorties et vibrent toujours aussi peu.

La publicité Lexus LS 400 de 1990

La publicité Lexus LS 500 de 2020

L’idée est sympathique et on découvre qu’Akio Toyoda n’a pas toujours sévère ou, au minimum sérieux.

Via Lexus, Youtube.

L’article Lexus : Akio Toyoda rejoue la publicité « Champagne » du lancement de la LS 400 est apparu en premier sur The Automobilist.

Voir cette actualité automobile dans sa version originale : Read More

What do you think?

Written by

Essai Opel Corsa-e : au volant de la première Opel 100 % électrique

Jaguar Land Rover : L’usine de Castle Bromwich va se charger d’e-mobilité