Tesla : Elon Musk confirme l’ouverture des superchargeurs à d’autres constructeurs

Il y a 1 semaine 23

Sur Twitter, le patron du groupe américain a confirmé l’ouverture du réseau superchargeurs à d’autres constructeurs automobiles en fin d’année.

Constitué de quelque 25 000 bornes réparties sur 2 700 stations à travers le monde, le réseau superchargeurs considérés comme le réseau de charge rapide le plus étendu au monde. Aujourd’hui réservé aux seuls propriétaires de la marque, il devrait bientôt être accessible à d’autres véhicules. Alors que la marque annonçait l’ouverture de certaines stations en Norvège il y a quelques semaines, Elon Musk a confirmé sur Twitter une plus large ouverture de son réseau un peu plus tard dans l’année.

« Nous ouvrirons notre réseau Superchargeur à d’autres véhicules électriques plus tard cette année » a tweeté le patron de la marque.

We created our own connector, as there was no standard back then & Tesla was only maker of long range electric cars.

It’s one fairly slim connector for both low & high power charging.

That said, we’re making our Supercharger network open to other EVs later this year.

— Elon Musk (@elonmusk) July 20, 2021

Ce n’est pas la première fois qu’Elon Musk évoque l’ouverture du réseau de superchargeurs. Il y a quelques années, il indiquait déjà être ouvert aux discussions avec d’autres constructeurs, sous réserve que ces derniers participent au financement du réseau.

A ce stade, Tesla n’a pas précisé les modalités d’ouverture de son réseau. Techniquement, la procédure ne devrait pas être compliquée. Depuis l’arrivée de la Model 3, tous les superchargeurs européens sont équipés de connecteurs Combo, standard utilisé sur la plupart des nouveaux modèles du marché.

Avis de l'auteur

Encore une fois, l’annonce de Musk suscite beaucoup plus de questions qu’elle n’apporte de réponses. Le réseau sera-t-il ouvert à toutes les marques ou seulement à celles ayant signé un accord avec le constructeur ? Pour l’heure, le mystère reste entier.

Personnellement, j’ai du mal à imaginer Tesla donner accès au réseau qui fait sa force sans contrepartie. A défaut d’accord avec un ou plusieurs constructeurs, la marque pourrait reproduire le système déjà mis en place sur le programme chargeurs à destination en ouvrant qu’une partie de ses stations aux marques extérieures. Le constructeur pourrait également jouer sur la tarification comme le fait déjà Ionity qui propose des tarifs préférentiels aux propriétaires des marques ayant financé le réseau.


Lire la Suite de l'Article