Seres 3 : les premières images de l'essai en direct + impressions de conduite

Il y a 3 semaines 19

Olivier Pagès

Voici un nouveau venu dans l'univers automobile électrique, son nom : Seres 3. Il s'agit d'un SUV urbain appartenant au géant chinois Dongfeng, qui va tenter de se faire une place sur le marché français.

 les premières images de l'essai en direct + impressions de conduite

Le développement des véhicules a considérablement modifié le monde de l'industrie automobile. Ainsi, les acteurs traditionnels ont été obligés de se transformer et tandis que d'autres marques ont ressuscité de leur cendre à l'image de MG ou ont même fait leur apparition comme Aiways ou Seres.

Premières impressions en direct:

 les premières images de l'essai en direct + impressions de conduite

Seres 3 : les premières images de l'essai en direct + impressions de conduite

Appartenant au conglomérat chinois Dongfeng, cette Seres 3 fait ses débuts en Europe. Appartenant à la catégorie des SUV urbains, elle vient donc se frotter au Peugeot e-2008, Hyundai Kona electric ou Opel Mokka e. Long de 4,39 m, ce modèle marche également sur les plates-bandes de certains SUV compacts.

 les premières images de l'essai en direct + impressions de conduite

Son style est classique pour la catégorie tandis que la présentation intérieure est moderne avec une instrumentation numérique et un écran multimédia de 10,25 pouces.

Sous son capot, un moteur électrique de 163 ch alimenté par une batterie de 53 kWh qui lui permet de revendiquer une autonomie de 330 km.

Vendue à des tarifs compris entre 31 990 et 34 990 €, cette Seres 3 est garantie 7 ans ou 150 000 km. Pour la commercialisation, Seres s'appuiera sur un réseau de concessionnaires multimarques déjà existants.

 les premières images de l'essai en direct + impressions de conduite  les premières images de l'essai en direct + impressions de conduite  les premières images de l'essai en direct + impressions de conduite

Les premières impressions de conduite

A moins d'un miracle, il est difficile pour une marque arrivant en Europe de proposer des prestations dynamiques aussi convaincantes que des constructeurs implantés depuis de nombreuses années. La Seres 3 ne déroge pas à cette règle et le SUV choinois apparaît bien en retrait de ses rivaux en raison d'un amortissement clairement orienté vers le confort. Dès que le rythme augmente, l'ensemble perd de sa cohérence. Mais son plus gros défaut est surtout sa consommation car nous avons enregistré une moyenne de 22 kWh/100 km lors de notre essai, ce qui n'est pas fameux pour la catégorie et réduit sérieusement l'autonomie à 240 km.

Portfolio (2 photos)

En savoir plus sur : Seres Sf3

Lire la Suite de l'Article