Interview : Star Service mise sur le Citroën ë-Jumpy pour le dernier kilomètre

Il y a 5 jours 9

Engagé de longue date dans la mobilité électrique, le groupe Star Service a récemment fait l’acquisition de 180 exemplaires du Citroën ë-Jumpy pour ses activités de logistique urbaine. Une démarche que nous explique Alain Blouzard, Directeur Général de la filiale Soluvan.


Quel est le cœur d’activité de Star Service ? Quelle est la taille de la flotte et le rôle de la filiale Soluvan ?

Alain Blouzard : Star Service dispose de 35 ans d’expertise dans la logistique urbaine. Le groupe est spécialiste de la livraison du dernier kilomètre avec quatre grands domaines d’activité : retail, healthcare, gourmet et automotive. Nous comptons 4 600 collaborateurs, 4000 véhicules et plus de 50 sites logistiques en France.

Soluvan, filiale ingénierie de Star Service, conçoit, adapte et finance l’ensemble des véhicules répondant aux besoins d’exploitation du groupe et de ses clients. Entre la livraison de pièces détachées, de prélèvements sanguins ou encore de courses alimentaires, nous avons des activités très différentes et notre mission est de trouver les véhicules qui conviennent à chacune d’entre elles. Nous disposons d’un laboratoire où on teste en conditions réelles et en usage professionnel les véhicules que nous sommes susceptibles d’acquérir pour voir s’ils sont adaptés à nos besoins.

Au-delà des financements, Soluvan propose aussi l’ensemble des services permettant de répondre aux problématiques liées à la gestion de parc, notamment l’entretien, les réparations ou encore les réseaux. Soluvan assure également auprès de Star Service un rôle de conseil et de veille permanent sur les aspects liés à la transition énergétique, permettant ainsi d’adapter ses solutions de transport à ce nouvel enjeu.


Quand a commencé le développement de la flotte électrique au sein du groupe Star Service ? Quelle est la taille de la flotte aujourd’hui ?

AB : Dès 1997, Star Service a commencé à utiliser ses premiers véhicules électriques pour de la livraison alimentaire. Entre GNV et électricité, nous avons aujourd’hui à peu près 350 véhicules bas-carbone, dont 2/3 en électrique.


Il y a quelques mois, Star Service a annoncé l’acquisition de 180 exemplaires du Citroën ë-Jumpy ? Pourquoi avoir choisi ce modèle ?

Sur cette taille de véhicules, le Citroën ë-Jumpy est aujourd’hui celui qui répond le mieux à nos critères. Il est parfaitement adapté à nos segments d’activité avec une capacité jusqu’à 6,6 m³, une bonne charge utile et une bonne autonomie. On considère qu’il est probablement le meilleur véhicule électrique de sa catégorie.

Il est testé sur plusieurs de nos activités et affecté à certains clients pour lesquels on a des commodités sur la recharge. A date, environ la moitié des véhicules commandés a été livrée. Il s’agit exclusivement de modèles équipés de la grosse batterie (75 kWh ndlr).


Comment s’organise l’intégration de l’électrique au sein des équipes ?

AB : Avec les spécificités que l’on a déjà sur nos véhicules sous température dirigée, les équipes exploitation de Star Service sont très organisées pour mettre en main des nouveaux produits avec un accompagnement personnalisé.

Le véhicule électrique reste assez classique d’utilisation et ne requiert pas d’apprentissage particulier. Nos axes de travail porteront essentiellement sur l’éco-conduite et la façon d’appréhender la conduite qui est plus élastique en matière de consommation qu’un véhicule traditionnel thermique.


Comment vos chauffeurs appréhendent-ils ce passage électrique ? Y a-t-il des réticences ?

AB : Au sein du groupe, il y a des chauffeurs très réceptifs au véhicule électrique, aux nouvelles énergies et au fait de conduire sans polluer. L’électrique apporte aussi un agrément de conduite : on ne passe plus à la pompe et on roule en silence. Il n’y a pas de réticence et nous avons très peu de remontées négatives.

Les progrès en matière d’autonomie permettent aussi d’envisager une utilisation sereine. Avec le Citroën ë-Jumpy, un cap a été franchi et on passe les 300 kilomètres avec une charge. On a moins cette contrainte permanente d’avoir à regarder son tableau de bord et de savoir si on pourra finir ou non sa tournée.

Proposant jusqu’à 330 km d’autonomie avec une charge, le Citroën ë-Jumpy n’a pas peur de la panne.


Citroën propose également une version hydrogène de son Jumpy. Est-ce une solution que vous envisagez ?

AB : On envisage fatalement de tester toutes les énergies. Nous n’avons pas de parti pris ou d’a-priori. Dès lors qu’on aura l’opportunité de tester ce véhicule hydrogène, on le fera. Nous l’avions fait avec le modèle d’un autre constructeur il y a quelques années mais le prix était rédhibitoire et cela a été très vite avorté.

Quelle que soit l’énergie nouvelle qui nous est proposée, il faut qu’elle réponde à cette équation entre RSE, usage/exploitation et accessibilité/prix.


Quelles sont les ambitions en matière de développement ?

AB : L’ambition de Star Service est de répondre aux enjeux climatiques mais aussi aux obligations réglementaires, notamment avec la loi LOM et la mise en place des ZFE. Notre activité étant quasi-exclusivement urbaine, on va accélérer l’intégration de véhicules électriques.

La transition énergétique va conduire notamment à ce que nos véhicules sous température dirigée soient électriques. Au sein de notre laboratoire, on teste actuellement plusieurs prototypes, dont un ë-Jumpy équipé d’une batterie additionnelle pour l’alimentation indépendante du groupe froid.

Néanmoins, nous sommes freinés sur certains produits, notamment sur les gammes allant de 2.8t à 3.5t. En effet, ces gammes de véhicules ne proposent pas nécessairement de solutions plus écologiques aujourd’hui, privilégiant l’offre sur de plus petits véhicules. Au final, nous sommes plus limités dans le développement de notre flotte électrique par l’offre produits que par notre capacité à mettre en œuvre ces véhicules.

À lire aussi Citroën ë-Jumpy : le fourgon électrique en cinq points

Inclut une communication commerciale pour Citroën En savoir plus

Lire la Suite de l'Article