Finalement, les motards vont pouvoir remonter les files dans certains départements

Il y a 1 mois 82

Audric Doche

Finalement, les motards vont pouvoir remonter les files dans certains départements

Totalement interdite depuis le mois de janvier, la fameuse remontée des files par les motards va finalement être à nouveau expérimentée, et cette fois dans 21 départements.

Le gouvernement fait volte face sur la remontée des files de voitures par les motards. Une décision surprenante, alors que celui-ci avait décidé de tout simplement les interdire à l'échelle nationale à partir du 1er janvier. Mais contrairement à la première expérimentation qui n'avait pas donné de résultats probants et difficiles à interpréter, cette fois, le projet va se dérouler sur trois ans, et non pas dans 4 zones, mais sur de nombreux départements (, Bouches-du-Rhône, Haute-Garonne, Gironde, Hérault, île-de-France, Isère, Loire-Atlantique, Nord, Rhône, Var, Alpes-Maritimes, Drôme, le Vaucluse, Pyrénées-Orientales, métropole de Lyon), dès le 2 août. 

La première expérience avait duré cinq ans, et n'avait donc rien pu apporter à la Sécurité Routière, qui n'arrive donc toujours pas à trancher sur cette remontée des fils parfois si dangereuse, et difficile à encadrer lorsque des règles sont établies. La déléguée interministérielle annonce vouloir "essayer de trouver les moyens de rendre cette pratique plus sûre pour les deux-roues et tous les autres usagers de la route".

La règle est simple : les motards ne devront pas dépasser de plus de 30 km/h la vitesse des automobilistes, dans la limite de 50 km/h. La remontée des files concerne donc surtout les phases d'embouteillages ou de ralentissements.

Encore faudra-t-il faire à la fois de la prévention chez les motards pour qu'il n'aillent pas trop vite, mais aussi chez les automobilistes afin qu'ils aient constamment les yeux sur leurs rétroviseurs et qu'ils utilisent bien, à chaque changement de voie... le fameux clignotant si souvent oublié.

Lire la Suite de l'Article