Faire demi-tour n’a jamais été aussi facile qu’avec cette Ford

Il y a 2 mois 135

Par Eric Bergerolle le 26.07.2021 à 07h30 Lecture 5 min. Abonnés

Bien qu’ils s’aventurent sur des pistes étroites et sinueuses, les 4x4 ne sont pas réputés braquer court. Le Ford Bronco compense ce handicap de manière inattendue, sans avoir recours à la solution complexe des quatre roues directrices.

Ford Bronco (2020)

La fonction "Trail Turn Assist" bloque la roue arrière intérieure au virage, afin d'aider le Ford Bronco à pivoter.

Image © Ford

C’est peu dire que le Ford Bronco était attendu : avant même l’ouverture officielle des carnets de commande, plus de 125.000 réservations avaient été enregistrées pour ce 4x4 pur et dur, vendu entre 30.000 et 60.000 dollars, hors options. De quoi dégager a priori de jolis bénéfices, bienvenus en cette période charnière, où Ford entend investir quelque 30 milliards de dollars dans le développement de sa gamme de véhicules électriques. 

A cet égard, le Bronco pourrait bien être l’ultime Ford à aborder le marché américain avec des motorisations exclusivement thermiques. Raison de plus pour faire les choses en grand, et offrir à ce 4x4 les armes nécessaires pour rabattre le caquet à sa rivale désignée, la Jeep Wrangler. Pas seulement sur la route, en visant un confort de marche supérieur, mais aussi sur la rocaille, où le Bronco adopte des solutions techniques très sophistiquées. 

C’est la pub qui l’affirme : le Ford Bronco a été élevé par des chèvres de montagne

Sophistiquées mais pas forcément inédites. Il en va ainsi que la barre anti dévers déconnectable depuis le poste de conduite : aussi appréciable soit-elle, sur un 4x4 à roues avant indépendantes, elle n’en a pas moins déjà été vue sur la Jeep Wrangler Rubicon, pour ne citer

Notre rubrique Automobile

Lire la Suite de l'Article