Réservé aux abonnés

La Renault ZOE (à gauche) et la Peugeot 208 (à droite) ont chacune leurs supporteurs. La première est la citadine électrique la plus vendue dans l’Hexagone, alors que la sochalienne est le modèle thermique préféré des Français en 2022. JEAN-BRICE LEMAL0683664150jean

ANALYSE - Entre ces deux technologies, notre cœur balance. Laquelle est la plus adaptée à nos besoins, la plus abordable et la plus respectueuse de l’environnement? Les explications du Figaro.

Cela prête presque à plaisanter. Dans son livre La Voiture de demain. L’histoire de l’automobilisme, paru en 1898, John Grand-Carteret avait ouvert une brèche, expliquant déjà, à l’aune des expériences menées par quelques ingénieurs et inventeurs, que, «s’agissant de la conception générale, le moteur à vapeur, c’est le passé, le moteur à pétrole, c’est le présent, l’électricité, c’est l’avenir». Le journaliste avait simplement omis d’ajouter une temporalité. La voiture électrique aura donc mis plus de cent ans à s’imposer. Par la contrainte.

Tout reste encore à écrire dans cette transition écologique que certains voudraient encore accélérer, au risque de réduire la liberté de mouvement des citoyens et d’anéantir toute l’économie d’une filière qui représente 10 % des emplois. Mélange d’excitation et d’appréhension: dans un peu plus de douze ans, les constructeurs ne pourront plus vendre de véhicules à moteur à explosion sur le territoire européen. Place donc à la voiture électrique à batterie…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Black Friday

-70% sur l'abonnement numérique

Déjà abonné ? Connectez-vous