Essai vidéo - Toyota GR86 (2022) : un plaisir devenu rare

Il y a 5 mois 4498

 EN BREF

Coupé 2+2

Plus de puissance et de couple

À partir de 33 900 €

 La GT86 est morte, vive la GR86. Même si le petit coupé sportif change de nom, sa philosophie ne varie pas à savoir proposer un véhicule distillant un fort agrément de conduite à son conducteur, tout en étant affiché à un prix accessible afin de représenter toujours l’accès à la gamme sportive de chez Toyota composée de la géniale Yaris GR et de la mythique Supra.

 un plaisir devenu rare

Essai vidéo - Toyota GR86 (2022) : un plaisir devenu rare

La recette demeure donc inchangée, mais Toyota l’a bonifiée. Cela passe tout d’abord par un style plus affirmé. Ainsi, la GR86  renforce son attractivité.

Si la forme globale reste celle d’un coupé compact aux lignes fluides, le constructeur japonais a toutefois revu les faces avant et arrière. Ainsi, les projecteurs sont devenus plus anguleux, le bouclier avant a été redessiné et la prise d’air a été élargie. La filiation avec la Supra est un peu plus évidente. L’arrière conserve bien évidemment sa double sortie d’échappement, mais les feux deviennent plus massifs et sont reliés par un bandeau lumineux.

La planche de bord est plus horizontale. L'instrumentation est numérique et l'écran multimédia mesure désormais 8 pouces. La planche de bord est plus horizontale. L'instrumentation est numérique et l'écran multimédia mesure désormais 8 pouces.

À l’intérieur, les évolutions se remarquent avec une planche de bord inédite, plus horizontale que la précédente qui hérite d’un écran multimédia plus grand mesurant désormais 8 pouces et recevant certains équipements du moment comme la compatibilité Apple CarPlay et AndroidAuto. L’instrumentation devient pour sa part numérique avec une présentation simple mais agréable.

Comme tout coupé 2+2, qui se respecte la GR86 dispose de places arrière. Toutefois, celles-ci serviront majoritairement à transporter des enfants ou vraiment pour dépanner vu le peu de place aux jambes. Le coffre est, sans surprise, restreint avec une contenance de 277 litres, mais suffisant pour une petite escapade à deux.

 un plaisir devenu rare

Finalement, les principales nouveautés se trouvent sous le capot. En effet, le 2.0 de la GT86 cède sa place à un 2.4. Il s’agit toujours d’un 4 cylindres à plat atmosphérique provenant de chez Subaru, mais attention, il est pourvu désormais d’un couple de 250 Nm soit 45 Nm de plus que l’ancien bloc. Mais, au-delà de cette augmentation qui représente tout de même un quart du couple du 2.0, il faut surtout signaler que celui-ci est disponible 2 700 tr/min plus tôt. La puissance progresse aussi en passant de 200 à 234 ch. Des chiffres qui traduisent un changement radical de caractère du quatre cylindres tout en ne perdant rien de sa sportivité. Bien au contraire puisque le 0 à 100 km/h est abattu désormais en 6,3 s contre 7,6 s auparavant. Tout cela a été fait afin de rendre ce coupé plus facile à vivre au quotidien en ne négligeant pas le dynamisme. C’est ce que nous avons vérifié sur les petites routes de la région de Séville et sur le circuit de Monteblanco.

Lire la Suite de l'Article