BMW i Vision Circular, le sacre de l’économie circulaire

Il y a 1 semaine 16

Par 

Publié le 07/09/2021 à 18:41, Mis à jour il y a 1 minute

Sylvain Reisser

NOUVEAUTÉ - Au salon de Munich, la firme à hélice présente sa vision de la citadine électrique de 2040. Une voiture fabriquée à partir de matériaux recyclés.

Le gaspillage, c’est terminé. Pour réduire son empreinte carbone et atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050, BMW veut non seulement s’appuyer sur la généralisation des modèles électrifiés mais aussi développer l’économie circulaire, c’est-à-dire favoriser le réemploi de matériaux existants plutôt que la création de matériaux primaires.

Il s’agit non seulement d’une question de durabilité économique mais aussi un moyen de diminuer sa dépendance à des ressources limitées et d’échapper à la hausse prévisible du prix des matières premières. C’est ainsi que la firme bavaroise ambitionne de porter la part de matériaux recyclés dans la production de ses véhicules à 50 %, au lieu de 30 % en moyenne aujourd’hui.

Sylvain Reisser

Le concept i Vision Circular présenté au salon de Munich s’inscrit dans cette démarche, atteignant une utilisation de 100 % de matériaux recyclés. Sa carrosserie recourt ainsi à de l’aluminium et de l’acier recyclés. La batterie entièrement solide est également produite presque entièrement à partir de matériaux recyclés.

La silhouette de cette étude sort des sentiers battus avec son allure monolithique. Elle se caractérise par l’absence de capot avant et la ligne de la cabine dans la continuité de l’avant. Ses lignes brisées, ses flancs très plats et l’interprétation inédite de la calandre à double haricot constituent également des traits dominants de cet exercice de style. La calandre s’étend sur toute la largeur du véhicule et intègre la signature lumineuse. Quant à la poupe très bulbeuse, elle s’inspire nettement du iX, le crossover électrique lancé à la fin de l’année. Toutes les surfaces d’affichage et les fonctions d’éclairage sont intégrées de manière invisible dans le hayon en verre foncé.

Sylvain Reisser

L’intérieur a aussi été fabriqué à partir d’éléments recyclés. Il emprunte ses codes à l’univers du mobilier contemporain avec ses sièges de salon dotés d’appuie-tête intégré. Le revêtement des sièges est fabriqué à partir de plastique recyclé, tout comme le dos des coques. La jante du volant est imprimée en 3D, à partir d’un matériau biologique. Le pavillon entièrement en verre contribue à la luminosité à bord.

Services: Voir toutes les annonces de BMW éléctriques d‘occasion sur ParuVendu.fr

BMW
Lire la Suite de l'Article