Alerte météo: quelques conseils pour rouler sur la neige

Il y a 1 semaine 9

Alors qu'un épisode neigeux "remarquable" est attendu dans la nuit de mercredi à jeudi dans huit départements du nord-est de la France, voici quelques conseils pour rouler dans ces conditions difficiles.

Après les déboires vécus par de nombreux automobilistes la nuit dernière sur l'A40, Météo France vient d'annoncer un "épisode neigeux remarquable" attendu cette nuit, de mercredi soir à jeudi, dans huit départements du nord-est de la France placés en vigilance orange neige-verglas. Les départements concernés sont les Ardennes, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, les Vosges et le Territoire-de-Belfort.

L'occasion de rappeler quelques conseils si vous vous retrouvez sur une route enneigées.

Conservez votre calme

Conduire sur la neige, surtout sans équipement particulier, peut s’avérer stressant. Ne vous fixez pas d’heure d’arrivée précise, pour ne pas faire monter le stress en vue d’un retard, et anticipez des temps de trajet rallongés. Vous devrez en effet adapter votre vitesse à l’état de la route. En cas de visibilité très réduite, par exemple de fortes chutes de neige, la vitesse est en effet abaissée à 50km/h.

"La pédale de frein peut vous sauver la vie"

"S’il faut réduire sa vitesse, augmenter les distances de sécurité, et anticiper le freinage, il ne faut en revanche pas du tout éviter de freiner", nous expliquait Paul Santos, moniteur de pilotage à Abondance, en Haute-Savoie.

"Quelles que soient les circonstances, sur la neige, sur l’asphalte, il faut freiner, résume Paul Santos. Si une pédale peut nous sauver la vie, c’est la pédale de frein. Même si ça glisse, même si ça fait un peu peur, c’est la seule pédale qui pourra ralentir un peu la vitesse de la voiture".

Oubliez le frein moteur

"Le problème avec le frein moteur, c’est qu’on ne choisit pas le montant de sa décélération, c’est le rapport de boite engagée qui va choisir à notre place la décélération qu’on applique au véhicule, poursuit Paul Santos. Le gros avantage avec la pédale de frein, c’est qu’on peut doser parfaitement le montant de pression qu’on va appliquer sur cette pédale, on est donc maître de son véhicule en appuyant que sur cette pédale de freins".

Privilégiez les pneus hiver

Ils seront bientôt obligatoires, comme en Allemagne ou en Suède. Et même sans neige, dès que les températures chutent, ce type de pneus est particulièrement adapté au froid.

"Le pneu hiver reste, et restera la meilleure solution, affirme Paul Santos. Il n’est pas uniquement efficace quand il y a de la neige, il devient beaucoup plus efficace que le pneu été, dès que la température passe sous les 7°C. Il existe un vrai risque à sortir en pneu été, car ce n’est pas idéal et vous risquez de rester bloqué sur la route, donc d’occasionner des bouchons et autres problèmes de circulation".

Fournisseur de pneu hiver (comme été), Bridgestone estime que la distance de freinage passe de 100 à 222% entre un véhicule équipé de pneus été par rapport à une voiture dotée de pneus hiver.

On peut également prévoir un dispositif amovible, type chaînes ou chaussettes.

Trouvez une échappatoire du regard

"Ce sont nos yeux qui commandent toutes nos actions au volant. Face à une situation d’urgence, plutôt que fixer l’obstacle, essayer de chercher une échappatoire avec vos yeux. Il sera en effet tout naturel de placer la voiture au bon endroit si on regarde au bon endroit", précise Paul Santos.
Lire la Suite de l'Article