240 km/h en Land Rover Defender V8!

Il y a 1 semaine 30

Par Nicolas Meunier le 21.07.2021 à 01h01 Lecture 6 min. Abonnés

ESSAI – Né en 1948 comme un outil de travail, le Land Rover Defender n’est pas conçu pour la vitesse. Mais la nouvelle génération change la donne: si AMG dévergonde le Mercedes-Benz Classe G, pourquoi ne pas faire de même avec le 4x4 britannique? De quoi pour la première fois dépasser 200 km/h.

Land Rover Defender V8

Avec son V8 de 525 ch, voilà le premier Land Rover Defender capable de dépasser 200 km/h!

Land Rover - Nick Dimbleby

Un équipement du Land Rover originel lancé en 1948 traduisait bien sa vocation : une prise de force à l’arrière permettait de connecter divers outils pour les travaux agricoles. Ce 4x4 britannique a dès le départ été conçu comme une bête de somme. Et si certaines versions ont eu droit à un V8 essence à partir de 1979, c’est surtout parce que ce bloc d’origine Buick disposait d’un couple suffisamment généreux pour améliorer sa capacité à tracter de lourdes charges. Vouloir conduire sportivement avec le premier Defender, c’était un peu comme envisager de courir le sprint avec des sabots en bois.

La nouvelle génération a changé la donne. Entièrement renouvelé en 2020, pour la première fois depuis plus de 70 ans, le Land Rover Defender a adopté la plateforme du Range Rover, ce qui lui permet de placer ses prestations routières à un tout autre niveau. Signe des temps, ce modèle autrefois uniquement baroudeur a eu droit à sa séance de développement sur le circuit du Nürburgring en Allemagne, terrain d’essai utilisé par tous les constructeurs de voitures sportives. "Nous ne visions pas forcément un comportement sportif, mais le Nürburgring est idéal pour mettre à l’épreuve l’endurance d’un nouveau modèle", nous souffle Adam Southgate, ingénieur châssis chez Land Rover.

Un châssis revu et de pneus spéciaux pour dépasser 200 km/h

Avec l’arrivée de la version V8, les dernières pudeurs de gazelle s’envolent : après tout, s’il existe un Mercedes-Benz Classe G revisité par AMG, pourquoi n’y aurait-il pas un équivalent sur la base du Defender ? Le Defender reprend le moteur de 5,0 litres à compresseur des Range Rover et Range Rover Sport, ici dans une version de 525 ch… Qui laisse augurer pour le futur une exécution encore plus puissante badgée SVR. Il n’empêche : jamais un Land Rover Defender sorti de l’usine de Solihull n’a développé une telle cavalerie. Et, pour la première fois, un "Def" peut dépasser 200 km/h : la fiche technique annonce 240 km/h en vitesse de pointe, une allure que d’autres déclinaisons de la dernière génération pourraient sans doute atteindre, si elles n’étaient pas limitées par leurs pneumatiques. Ici, une seule monte est possible : des Continental Cross Contact montés sur des jantes à cinq branches de 22 pouces, laissant entrevoir des étriers de frein bleus.

Notre rubrique Automobile

Lire la Suite de l'Article